Dépistage rapide de cultivars de pomme de terre tolérants aux carences en azote au moyen d’un système hydroponique

Citation

Xie, X., Li, X.Q., Zebarth, B.J., Niu, S., Tang, R., Tai, H.H., Bizimungu, B., Wu, W., Haroon, M. (2018). Rapid Screening of Potato Cultivars Tolerant to Nitrogen Deficiency Using a Hydroponic System, 95(2), 157-163. http://dx.doi.org/10.1007/s12230-017-9621-1

Résumé en langage clair

La productivité des cultures de pomme de terre dépend grandement de l’application d’engrais azotés, mais le degré de dépendance à l’apport en azote varie d’un cultivar à l’autre. L’amélioration de la tolérance des cultivars aux carences en azote peut permettre d’accroître la productivité et de réduire les répercussions environnementales des cultures de pommes de terre. Dans le cadre de la présente étude, nous avons évalué la tolérance aux carences en azote de 20 cultivars; nous avons analysé des plantules de 15 jours cultivées dans un système hydroponique à recirculation et soumises à des conditions où l’azote était en carence (0,05 mM de nitrate) et où l’azote était abondant (7,5 mM de nitrate). La carence en azote a entraîné une augmentation du rapport racines/parties aériennes chez 18 cultivars. Le poids sec total des plantes a diminué en moyenne de 61 % dans les conditions de carence en azote. Nous avons évalué la tolérance aux carences en azote en fonction du rapport entre le poids sec total en conditions de carence azotée et le poids sec total en conditions d’abondance en azote. Les cultivars Norland, Raritan, Nipigon et Langlade étaient considérablement plus tolérants aux carences en azote que les cultivars Eramosa, Carleton et Epicure. Nos résultats montrent que l’utilisation d’un système hydroponique permet de rapidement analyser un grand nombre de cultivars quant à leur tolérance aux carences en azote.

Résumé

L’amélioration de la tolérance des cultivars aux carences en azote (N) peut permettre d’accroître la productivité et de réduire les répercussions environnementales des cultures de pommes de terre. Dans le cadre de la présente étude, nous avons évalué la tolérance aux carences en N de 20 cultivars; nous avons analysé des plantules de 15 jours cultivées dans un système hydroponique à recirculation et soumises à des conditions où le N était en carence (0,05 mM de nitrate) et où le N était abondant (7,5 mM de nitrate). La carence en azote a entraîné une augmentation du rapport racines/parties aériennes chez 18 cultivars. Le poids sec total des plantes a diminué en moyenne de 61 % dans les conditions de carence en N. Nous avons évalué la tolérance aux carences en N en fonction du rapport entre le poids sec total en conditions de carence azotée et le poids sec total en conditions d’abondance en N. Les cultivars Norland, Raritan, Nipigon et Langlade étaient considérablement plus tolérants aux carences en azote (rapport plus élevé) que les cultivars Eramosa, Carleton et Epicure. Nos résultats montrent que l’utilisation d’un système hydroponique permet de rapidement analyser un grand nombre de cultivars quant à leur tolérance aux carences en N.