Tamara Fraser

Chimiste
Pêches et Océans Canada

Recherche et / ou projets en cours

Mme Fraser est une des employés du laboratoire régional de dioxine dans la section de science des contaminants à l'institut des sciences de la mer. Elle est responsable de la plupart du contrôle de la qualité des données primaires produites dans le laboratoire. Elle partage la responsabilité pour la supervision quotidienne du laboratoire et des analystes de préparation d'échantillon du LRD avec M. Norman Crewe. Du même coup, Mme Fraser teste et mets en oeuvre les méthodes pour la préparation d'échantillon dans le laboratoire à mesure que le LRD agrandit la gamme des contaminants qu'il peut analyser.

Mme Fraser travaille pour le gouvernement fédéral depuis 1983 et à l'Institut des sciences de la mer depuis décembre 1991. Avant d'oeuvrer à l'ISM, elle a obtenu un baccalauréat en chimie/biochimie/microbiologie en 1983 du programme d'enseignement coopératif de l'Université de Victoria. Elle a commencé à travailler avec Dr John Manville en 1983 au centre de foresterie du Pacifique, qui maintenant fait partie de Ressources Naturelles Canada. Dr Manville a fait de la recherche sur la composition des monoterpènes des arbres conifères de la C.-B.. Le laboratoire utilisait des techniques de chimie organique telles que la chromatographie en phase gazeuse à colonne double/détection à ionisation de flamme, CG/spectrométrie de masse à faible résolution et CG/spectrométrie infrarouge à transformée de Fourier pour caractériser les monoterpènes dans les conifères. Ces résultats ont été utilisés pour identifier des nouvelles substances chimiques provenant du bois, pour lier avec les modèles de dégâts posés par les insectes et pour développer une base de donnée pour l'identification du bois brut en reflétant un faisceau infrarouge. Mme Fraser est coauteur de plusieurs rapports scientifiques en collaboration avec des collègues de l'hôpital Royal Jubilee, du CFP et de l'ISM.

Prix et études

Chemistry / Biochemistry / Microbiology, University of Victoria, 1983