Volatilisation du NH₃, concentration du sol en NH₄⁺ et pH du sol suivant l’application d’urée en bandes incorporées à un taux croissant.

Citation

Rochette, P., Angers, D.A., Chantigny, M.H., Gasser, M.-O., MacDonald, J.D., Pelster, D.E., et Bertrand, N. (2013). « Volatilisation du NH₃, concentration du sol en NH₄⁺ et pH du sol suivant l’application d’urée en bandes incorporées à un taux croissant. », Canadian Journal of Soil Science, 93(2), p. 261-268. doi : 10.4141/cjss2012-095

Résumé

L’application d’urée en bandes incorporées peut entraîner des émissions importantes d’ammoniac (NH₃ ) suite à une augmentation locale de la concentration en ammonium (NH₄⁺ ) et du pH du sol. Une expérience a été menée au champ pour déterminer l’impact du taux d’application de l’urée en bandes incorporées sur la volatilisation du NH₃. L’urée a été appliquée en bandes à une profondeur de 5 cm dans un loam limoneux (pH=5.5) à des taux de 0, 6.1, 9.2, 13.3, 15.3 g N m⁻¹. La volatilisation du NH₃ (tunnels ventilé s), la concentration du sol en NH₄⁺ et le pH du sol ont été mesuré s durant 25 d suivant l’application de l’urée. Les pertes d’azote par volatilisation ont augmenté exponentiellement en réponse à la hausse du taux d’application de l’urée jusqu’à 11.6% de l’azote apporté au taux d’application le plus élevé, indiquant qu’une fraction plus grande de l’azote de l’urée était perdue lorsque que le taux d’application était augmenté. Les pertes cumulées de N-NH₃ ont été étroitement corrélées (R 2≥0.85) aux augmentations maximales de NH₄⁺ et de pH du sol durant la période de mesure. L’influence combinée de ces deux facterus a probablement contribué à la non-linéarité de la réponse de la volatilisation au taux d’application de l’urée. Toutefois, l’augmentation rapide des pertes en NH₃ quand le pH du sol a dépassé 7 suggère que le pH du sol a été le principal facteur responsible de la non-linéarité de la réponse de la volatilisation. Lorsque comparé s aux études précédentes, nos résultats suggèrent que la réponse des pertes de NH₃ au taux d’application de l’urée est contrôlée par des facteurs similaires que l’urée soit appliquée en bandes incorporées ou épandue à la surface du sol.

Date de publication

2013-05-30