Sélection in vitro de champignons ectomycorhiziens écologiquement adaptés au moyen d’une production de biomasse fongique et de métabolites, lesquels seront utilisés dans la mise en valeur des résidus miniers de biotite

Citation

Azaiez, A., Beaudoin Nadeau, M., Bertrand, A., Khasa, D.P. (2018). In vitro selection of ecologically adapted ectomycorrhizal fungi through production of fungal biomass and metabolites for use in reclamation of biotite mine tailings, 110(6), 1017-1032. http://dx.doi.org/10.1080/00275514.2018.1520036

Résumé en langage clair

Le but de la présente étude était de chercher des champignons ectomycorhyziens (ECM) efficaces en météorisation des minéraux pour augmenter l’accès des plantes aux minéraux. La question présente un intérêt pour faire croître des plantes dans un milieu difficile caractérisé par une faible disponibilité des nutriments, par exemple les résidus miniers. À cette fin, nous avons comparé six champignons ECM pour leur capacité à croître sur des résidus miniers dans des conditions in vitro. Nous avons observé que les champignons ECM C. Finlandia et T. scalpturatum étaient les plus tolérants aux résidus et pourraient améliorer le taux de survie et la croissance des jeunes plants d’épinette plantés sur les déblais de mine.

Résumé

© 2018, © The Mycological Society of America, 2018. La météorisation des minéraux joue un rôle important dans les milieux pauvres en nutriments comme les résidus et les déblais de mine. Les champignons ectomycorhiziens (ECM) sont capables d’accélérer la météorisation des minéraux par différents mécanismes, ce qui améliore l’accès des plantes aux minéraux et aux nutriments. Six champignons ECM (Cadophora finlandia, Cenococcum geophilum, Hebeloma crustuliniforme, Lactarius aurantiosordidus, Paxillus involutes et Tricholoma scalpturatum) ont été évalués pour leur tolérance pour les résidus miniers riches en biotite et en quartz. Des méthodes en milieu solide ou liquide ont été employées pour choisir in vitro des champignons ECM pour leur capacité à croître sur des résidus miniers. Les champignons ECM ont été sélectionnés en fonction de la croissance radiale du mycélium et de la production de métabolites (ergostérol et acides organiques de faible poids moléculaire). Nous avons constaté une forte corrélation entre la concentration en ergostérol d’origine fongique et la croissance radiale du mycélium en milieu solide. Toutefois, le milieu liquide était plus adéquat pour la synthèse d’ergostérol et a permis une mesure directe de la production des acides organiques. Nous avons observé que les champignons ECM sécrètent des acides organiques de faible poids moléculaire, qui solubilisent les résidus miniers à des fins de croissance et de nutrition. Enfin, nous concluons que les champignons ECM C. finlandia et T. scalpturatum sont des espèces plus tolérantes aux résidus et pourraient peut-être améliorer le taux de survie, la croissance et la santé des jeunes plants d’épinette blanche sur les résidus et les déblais de biotite.

Date de publication

2018-11-02

Profils d'auteurs