Qualitative and quantitative polymerase chain reaction assays for an alfalfa (Medicago sativa)-specific reference gene to use in monitoring transgenic cultivars

Citation

Alexander, T.W., Reuter, T.R., et McAllister, T.A. (2007). « Qualitative and Quantitative Polymerase Chain Reaction Assays for an Alfalfa (Medicago sativa)-Specific Reference Gene To Use in Monitoring Transgenic Cultivars Use in Monitoring Transgenic Cultivars. », Journal of Agricultural and Food Chemistry, 55(8), p. 2918-2922. doi : 10.1021/jf0630116

Résumé

La luzerne (Medicago sativa) génétiquement modifiée (GM) a été commercialisée pour la première fois en 2005. Les pays ayant fixé des seuils pour les plantes GM doivent pouvoir compter sur des méthodes pour détecter la présence de ces végétaux et les quantifier, le cas échéant. Nous avons choisi le gène de l’acétyl-CoA carboxylase comme référence pour détecter la présence de luzerne GM et en déterminer la quantité. Deux épreuves de réaction en chaîne de la polymérase (PCR) qualitatives (Acc1 et Acc2) ont été mises au point pour détecter la luzerne. Les deux méthodes sont spécifiques de la luzerne et permettent d’amplifier l’ADN de 12 cultivars distincts. Toutes deux ont donné des résultats négatifs pour les 15 végétaux testés qui n’étaient pas de la luzerne. Les limites de détection sont les suivantes : 0,2 % pour Acc1 et 0,01 % pour Acc2. Nous avons également mis au point une épreuve de PCR quantitative en temps réel avec une linéarité élevée (r > 0,99) pour une fourchette de concentrations standard de luzerne variant de 100 à 2,0 × 10⁵ pg d’ADN de luzerne par analyse. Le test de PCR en temps réel s’est avéré efficace pour quantifier l’ADN de luzerne dans les régimes mixtes à base de fourrages et de concentrés contenant différentes quantités de tourteau de luzerne.

Date de publication

2007-04-18

Profils d'auteurs