Pulp fiber residue and supplemental irrigation on yield and nutrient uptake of potato

Citation

Fahmy, S.H., Hann, S.W.R., et Sharifi, M. (2008). « Pulp Fibre Residue Amendment and Supplemental Irrigation on Yield and Nutrient Uptake of Potato. », Journal of Plant Nutrition, 31(4), p. 716-730. doi : 10.1080/01904160801926780

Résumé

Lorsque des périodes de sécheresse surviennent pendant la saison de culture, une quantité insuffisante de matière organique peut nuire au rendement des cultures non irriguées de pommes de terre dans les sols à texture grossière de l’est du Canada. L’application de résidus de fibres de pâte (RFP) peut augmenter la quantité de matière organique présente dans le sol, améliorer le rendement des cultures, favoriser l’assimilation des éléments nutritifs et réduire les besoins en irrigation dans cette région. Nous avons mené une expérience de culture en boîtes avec trois doses de RFP [0, 45 et 90 Mg ha⁻¹, en termes de carbone (C) de matière sèche], avec ou sans irrigation au goutte-à-goutte complémentaire, dans un loam sableux du Nouveau-Brunswick, au Canada. Nous y avons cultivé en rotation du trèfle rouge en 1999, de l’orge en 2000 et des pommes de terre en 2001. Nous avons appliqué les RFP uniquement durant l’automne 1998, soit avant la culture de trèfle rouge. Nous avons mesuré certaines propriétés physiques et chimiques du sol avant la plantation ou l’ensemencement ainsi qu’après la récolte. Nous avons déterminé le rendement des cultures ainsi que l’accumulation d’azote (N), de phosphore (P) et de potassium (K) au moment de la récolte. L’application de RFP a eu pour effet d’augmenter la teneur en C organique, la densité apparente et la capacité de rétention d’eau du sol. Dans le cas du trèfle rouge et de l’orge, l’application de RFP a significativement augmenté la production de biomasse, et cet effet était favorisé par une irrigation complémentaire. Dans le cas des pommes de terre, l’application de RFP n’a eu aucun effet sur le rendement en tubercules, qui a même été plus élevé sans irrigation qu’avec irrigation complémentaire. Bien que des signes d’immobilisation du N aient été observés au début, l’application de RFP a généralement accru l’assimilabilité du N, du P et du K. La présente étude montre que les RFP peuvent constituer un amendement utile pour les sols à texture grossière, sans avoir d’effet nuisible.