Proposition visant à établir un taxon commun pour les phytoplasmes 16srV-C et 16srV-D et trois clades génétiques fondés sur les signatures combinées de l’ADNr 16s et la variabilité des gènes domestiques

Citation

Foissac, X., Salar, P., Olivier, C., Malembic-Maher, S. (2019). Proposal to establish a common taxon for 16srV-C and 16srV-D phytoplasmas and three genetic clades based on combined 16s rDNA signatures and variability of housekeeping genes. Phytopathogenic Mollicutes, [online] 9(1), 85-86. http://dx.doi.org/10.5958/2249-4677.2019.00043.4

Résumé en langage clair

Nous avons étudié la diversité génétique des phytoplasmes du sous-groupe de la flavescence dorée provenant d’Europe et d’Amérique du Nord. Les résultats montrent qu’ils appartiennent à trois groupes.

Résumé

© 2019, Technology Society of Basic and Applied Sciences. Tous droits réservés. Les membres des sous-groupes 16SrV-C et 16SrV-D forment un groupe génétique homogène dont l’écologie complexe est associée à des plantes vivaces comme l’aulne, la vigne et les clématites, ainsi qu’à des cicadelles vectrices. Cependant, malgré l’origine monophylétique des membres de ces sous-groupes, aucune séquence commune n’a pu être trouvée dans leur gène de l’ARNr 16S, ce qui empêche la description d’un taxon commun selon les règles de description des espèces du genre « Candidatus Phytoplasma ». Nous avons examiné la diversité génétique de l’ARNr 16S et de cinq gènes domestiques chez des souches européennes et américaines de phytoplasmes 16SrV, y compris les souches 16SrV-C détectées dans des aulnes au Canada. Les membres des sous-groupes 16SrV-C et 16SrV-D partagent une combinaison de trois séquences signatures dans le gène de l’ARNr 16S qui peuvent servir de descripteurs pour un nouveau taxon commun. D’après la séquence des gènes tuf, rplV-rpsC, rplF-rplR, map et uvrB-degV, il est possible de les diviser en trois groupes génétiques.

Date de publication

2019-06-01