Mieux connaître le comportement du porc pour une bonne relation avec les humains en élevage

Citation

TALLET C., COURBOULAY V., DEVILLERS N., MEUNIER-SALAÜN M.-C., PRUNIER A., & VILLAIN A. (2020). Mieux connaître le comportement du porc pour une bonne relation avec les humains en élevage. INRAE Productions Animales, 33(2), 81-94. https://doi.org/10.20870/productions-animales.2020.33.2.4474

Résumé en langage clair

La relation à l’animal est au coeur du métier d’éleveur. Son comportement et ses choix techniques ont des
impacts importants sur le bien-être des porcs. Les connaissances sur la relation humain-animal nous montrent
que créer une relation de confiance, sans peur, apporte un bénéfice mutuel en termes de bien-être et de sécurité.

Résumé

La relation entre les porcs et les humains est au centre de l’élevage et est un des piliers du bien-être animal. L’humain, par son comportement et ses choix de pratiques, de conditions de logement et de gestion du troupeau va influencer l’état mental de ses animaux. Cette synthèse propose un bilan des travaux sur la relation humain-animal en élevage porcin. Les pratiques et les modes d’élevage ont un impact sur la relation à l’humain. Certaines pratiques sont source de douleur et de peur pour les porcelets, et provoquent des réactions ultérieures de peur vis-à-vis des humains, même inconnus. Inversement, des pratiques ayant pour but de développer une relation de proximité diminuent la peur des humains et favorisent une relation de confiance. En effet, les interactions humaines modifient le comportement des porcs. La présence humaine suffit à habituer un porcelet aux humains, même quelques minutes par jour. Parler aux animaux est primordial, y compris in utero. Les porcelets apprécient les contacts tactiles doux, caresses ou grattages. L’humain, ainsi associé à des interactions positives, prend une valeur positive, ce qui permet d’instaurer un climat de confiance et peut susciter des émotions positives favorables au bien-être animal. Créer une bonne relation en élevage est donc essentiel. Ceci sera bénéfique non seulement au bien-être des porcs, mais aussi à la sécurité et la satisfaction au travail des éleveurs. Cela nécessite de mieux connaître le comportement des porcs pour davantage le prendre en compte. Le conseil et la formation aux éleveurs doivent intégrer ces connaissances.

Date de publication

2020-09-15

Profils d'auteurs