L’incidence de la fumigation sur les communautés microbiennes des sols en culture de pommes de terre dans le sud de l’Alberta

Citation

Neilson, J.A.D., Robertson, C.J., Snowdon, E.W., Yevtushenko, D.P. (2020). Impact of Fumigation on Soil Microbial Communities under Potato Cultivation in Southern Alberta. American Journal of Potato Research, [online] 97(2), 115-126. http://dx.doi.org/10.1007/s12230-019-09761-4

Résumé en langage clair

Les fumigants sont couramment utilisés pour atténuer les risques de maladie. La présente étude s’est penchée sur l’incidence de la fumigation sur la communauté microbienne d’un champ de pommes de terre du sud de l’Alberta. La fumigation n’a pas entraîné une réduction notable de l’abondance ou de la diversité des espèces, mais certains changements structurels ont été observés au sein de la communauté. Si la fumigation a permis d’augmenter le profil de taille des tubercules, elle n’a eu aucune incidence sur le rendement commercialisable. La fumigation a permis de réduire efficacement les indices de la flétrissure, mais l’aération du sol n’a apporté aucun bienfait dans le cadre de la cette étude. Ces travaux mettent en lumière le besoin d’outils de gestion pour décider si la fumigation et la méthode d’application choisie entraîneront une hausse de la rentabilité dans un système de production donné.

Résumé

Les fumigants sont utilisés pour réduire la pression exercée par les maladies, et des données probantes indiquent qu’ils favorisent la présence de microorganismes bénéfiques. La présente étude s’est penchée sur l’incidence de la fumigation et, conformément aux recommandations du fabricant, du recours à un outil d’aération du sol sur la communauté microbienne d’un champ de pommes de terre du sud de l’Alberta. La fumigation n’a pas entraîné une réduction notable de l’abondance ou de la diversité des espèces, mais certains changements structurels ont été observés au sein de la communauté. Si la fumigation et l’aération du sol ont permis d’augmenter le profil de taille des tubercules, elles n’ont eu aucune incidence sur le rendement commercialisable. La fumigation a permis de réduire efficacement les indices de la flétrissure, mais l’aération du sol n’a apporté aucun bienfait dans le cadre de la présente étude. Ces travaux mettent en lumière le besoin d’outils de gestion pour décider si la fumigation et la méthode d’application choisie entraîneront une hausse de la rentabilité dans un système de production donné.

Date de publication

2020-04-01

Profils d'auteurs