L’engrais azoté complémente la sélection dans l’amélioration du rendement et de la qualité de l’avoine de mouture

Citation

Yan, W., Fregeau-Reid, J., Ma, B.L., Pageau, D., Vera, C. (2017). Nitrogen fertilizer complements breeding in improving yield and quality of milling oat, 57(6), 3291-3302. http://dx.doi.org/10.2135/cropsci2017.05.0290

Résumé en langage clair

En 2013 et 2014, une étude sur quatre doses d'engrais azoté (N) a été menée chez neuf cultivars d'avoine (Avena sativa L.) à trois endroits au Canada pour déterminer les effets de l'engrais N sur le rendement grainier et les paramètres importants de qualité de l'avoine de mouture. L'analyse de la variance et l'analyse par diagramme de double projection ont servi à interpréter les données multifactorielles et multicaractères. Les conclusions sont les suivantes : i) Les doses d’engrais azoté jusqu'à 150 kg ha-1 ont entraîné une amélioration simultanée et statistiquement significative du rendement grainier, de la qualité meunière (teneur en gruau et proportion de grains non décortiqués) et de la qualité compositionnelle (teneurs en β-glucanes, en protéines et en huile), malgré certaines interactions N × génotypes et N × environnement. ii) Les concentrations de β-glucanes et d'huile dépendaient beaucoup plus du génotype que de l'engrais azoté; la teneur en gruau et la proportion de grains non décortiqués dépendaient un peu plus du génotype que de l'engrais azoté; de même la teneur en protéines dépendait un peu plus du génotype que de l'engrais azoté; et le rendement grainier dépendait beaucoup plus de l'engrais azoté que du génotype. iii) Les engrais azotés ont effectivement augmenté le rendement des cultivars à forte teneur en β-glucanes et à faible rendement, mais ont eu un effet limité (quoique statistiquement significatif) sur l'amélioration de la teneur en β-glucanes des cultivars à faible teneur en β-glucanes. iv) L'ampleur de la réaction des cultivars à l'engrais azoté variait, de sorte qu'il faut élaborer des plans de gestion de l'azote propres à aux différents cultivars. Il est proposé d'utiliser l'engrais azoté pour améliorer le rendement (et, dans une moindre mesure, les paramètres de qualité) afin de complémenter la sélection en privilégiant la qualité supérieure (notamment la teneur élevée en β-glucanes) et la résistance à la verse.

Résumé

© Crop Science Society of America. En 2013 et 2014, une étude sur quatre doses d'engrais azoté (N) a été menée chez neuf cultivars d'avoine (Avena sativa L.) à trois endroits au Canada pour déterminer les effets de l'engrais N sur le rendement grainier et les paramètres importants de qualité de l'avoine de mouture. L'analyse de la variance et l'analyse par diagramme de double projection ont servi à interpréter les données multifactorielles et multicaractères. Les conclusions sont les suivantes : i) Les doses d’engrais azoté jusqu'à 150 kg ha-1 ont entraîné une amélioration simultanée et statistiquement significative du rendement grainier, de la qualité meunière (teneur en gruau et proportion de grains non décortiqués) et de la qualité compositionnelle (teneurs en β-glucanes, en protéines et en huile), malgré certaines interactions N × génotypes et N × environnement. ii) Les concentrations de β-glucanes et d'huile dépendaient beaucoup plus du génotype que de l'engrais azoté; la teneur en gruau et la proportion de grains non décortiqués dépendaient un peu plus du génotype que de l'engrais azoté; de même la teneur en protéines dépendait un peu plus du génotype que de l'engrais azoté; et le rendement grainier dépendait beaucoup plus de l'engrais azoté que du génotype. iii) Les engrais azotés ont effectivement augmenté le rendement des cultivars à forte teneur en β-glucanes et à faible rendement, mais ont eu un effet limité (quoique statistiquement significatif) sur l'amélioration de la teneur en β-glucanes des cultivars à faible teneur en β-glucanes. iv) L'ampleur de la réaction des cultivars à l'engrais azoté variait, de sorte qu'il faut élaborer des plans de gestion de l'azote propres à aux différents cultivars. Il est proposé d'utiliser l'engrais azoté pour améliorer le rendement (et, dans une moindre mesure, les paramètres de qualité) afin de complémenter la sélection en privilégiant la qualité supérieure (notamment la teneur élevée en β-glucanes) et la résistance à la verse.

Date de publication

2017-11-01

Profils d'auteurs