Leaf nitrogen concentration as an indicator of corn nitrogen status

Citation

Ziadi, N., Bélanger, G., Gastal, F., Claessens, A., Lemaire, G., et Tremblay, N. (2009). « Leaf Nitrogen Concentration as an Indicator of Corn Nitrogen Status. », Agronomy Journal, 101(4), p. 947-957. doi : 10.2134/agronj2008.0172x

Résumé

On peut déterminer l’état azoté du maïs (Zea mays L.) en cours de saison de culture à partir de mesures prises sur la plante. Nous avons voulu vérifier la relation existant entre l’indice de nutrition azotée (INA) du maïs, déterminé à partir de la teneur en azote (N) de la plante entière, et la teneur en azote de la dernière feuille ligulée, exprimée en fonction de la quantité de matière sèche (NF) ou de la superficie (NFS). La présente étude a été réalisée à raison de huit combinaisons d’année et de localité au Canada et de deux combinaisons d’année et de localité en France. Les traitements comprenaient trois à sept doses d’engrais azoté. La teneur en N de la dernière feuille ligulée a été mesurée à trois, quatre ou cinq dates différentes, et l’INA a été déterminé au même moment. Pour toutes les localités et la plupart des dates d’échantillonnage, les valeurs de la NF, de la NFS et de l’INA augmentaient avec l’augmentation de la dose d’engrais azoté. Pour toutes les dates d’échantillonnage, la NF et la NFS étaient reliées à l’INA, mais le point d’intersection des courbes de réponse variait selon les combinaisons localité-année. Ces relations, propres à chaque localité, doivent donc être utilisées avec prudence pour évaluer l’état azoté du maïs au cours de la saison de culture. Cependant, au stade de développement V12, la NF présente une relation très significative avec l’INA (INA = ‑0,035 + 0,028 NF; R² = 0,82), et il n’y a aucun effet de la localité, de l’année ou des pratiques culturales sur les courbes de réponse; la NFS est également reliée à l’INA, mais le point d’intersection des courbes de réponse varie selon les combinaisons localité-année. Mesurer la teneur en N (exprimée en fonction de la quantité de matière sèche) de la dernière feuille ligulée au stade de développement V12 ou à peu près permet d’évaluer l’INA du maïs sans avoir à mesurer la biomasse aérienne.

Date de publication

2009-07-01