Le silençage des gènes TT8 et HB12 réduit la dégradation et la digestion des protéines, la synthèse microbienne et la teneur en protéines métaboliques en lien avec les structures moléculaires de la luzerne (Medicago sativa)

Citation

Lei, Y., Hannoufa, A., Prates, L.L., Christensen, D., Wang, Y., Yu, P. (2019). Silencing TT8 and HB12 Decreased Protein Degradation and Digestion, Microbial Synthesis, and Metabolic Protein in Relation to Molecular Structures of Alfalfa (Medicago sativa). Journal of Agricultural and Food Chemistry, [online] 67(28), 7898-7907. http://dx.doi.org/10.1021/acs.jafc.9b02317

Résumé en langage clair

Notre étude visait à déterminer les effets du silençage des gènes HB12 et TT8, qui interviennent dans le métabolisme secondaire, sur les caractéristiques d’utilisation des protéines de la luzerne en mesurant la dégradation des protéines brutes et sa cinétique, les fractions d’azote microbien et les profils métaboliques des protéines.
Résultats : Chez des plants de luzerne dont les gènes HB12 et TT8 avaient été silencés, la dégradation des protéines brutes, de la teneur en protéines microbiennes et de la teneur totale en protéines disponibles, particulièrement pour les plants HB12i, étaient plus faibles que pour les plants de type sauvage. La dégradation des protéines brutes et les profils métaboliques des protéines étaient étroitement corrélés avec les paramètres spectraux FTIR et pouvaient être prédits à partir de ces paramètres.
Conclusion : Le silençage des gènes HB12 et TT8 chez la luzerne a réduit le profil de dégradation et le profil métabolique des protéines, qui pouvaient être prédits à partir des paramètres spectraux FTIR.

Résumé

© American Chemical Society, 2019. Cette étude visait à déterminer les effets du silençage des gènes HB12 et TT8 sur les caractéristiques d’utilisation des protéines de la luzerne. Nous avons incubé des échantillons broyés de onze plants de luzerne dont le gène HB12 avait été silencé (HB12i), de cinq dont le gène TT8 avait été silencé (TT8i) et de quatre de type sauvage (WT) avec du sulfate ammonium marqué au 15N dans un incubateur Daisy II durant 0, 4, 8, 12 et 24 heures. Nous avons déterminé la dégradation des protéines brutes et leur cinétique, les fractions d’azote microbien et les profils métaboliques des protéines. Nous avons également estimé les relations entre ces profils et les paramètres spectraux mesurés par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR). Nos résultats montrent que la dégradation des protéines brutes, la teneur en protéines microbiennes et la teneur totale en protéines disponibles étaient plus faibles pour la luzerne transgénique, particulièrement les plants HB12i que pour les plants de type sauvage. La dégradation des protéines brutes et les profils métaboliques des protéines étaient étroitement corrélés avec les paramètres spectraux et peuvent donc être prédits à partir de ces paramètres. En conclusion, le silençage des gènes HB12 et TT8 chez la luzerne a réduit le profil de dégradation et le profil métabolique des protéines, qui pouvaient être prédits à partir des paramètres spectraux FTIR.