Isolation and characterization of eight bacteriophages infecting Erwinia amylovora and their potential as biological control agents in British Columbia, Canada

Citation

Boulé, J., Sholberg, P.L., Lehman, S.M., O'Gorman, D.T., et Svircev, A.M. (2011). « Isolation and characterization of eight bacteriophages infecting Erwinia amylovora and their potential as biological control agents in British Columbia, Canada. », Canadian Journal of Plant Pathology, 33(3), p. 308-317. doi : 10.1080/07060661.2011.588250

Résumé

Dix-neuf bacteriophages capables d'infecter Erwinia amylovora, la bactérie causant la brûlure bactérienne, ont été recueillis dans des vergers de pommiers et poiriers dans les vallées de l'Okanagan et Fraser en Colombie-Britannique. Huit ont survécu aux procédés d'isolement, de purification et de conservation. Cinq des phages ont la capacité d'infecter 50% des vingt souches d'E. amylovora de la C.-B. Selon les observations faites par microscopie électronique, les phages appartiennent à l'ordre des Caudovirales, les virus caudés, faisant partie des familles Myoviridae ou Podoviridae. Les phages ont été caractérisés par la digestion avec quatre enzymes de restriction et par amplification par PCR. Deux nouveaux groups ont été identifiés (groupes 7 et 8). Les phages ΦEa1337-26 et ΦEa2345-6 ont réduit le niveau d'infection de 84% et 96% respectivement lors d'essais sur fleurs détachées. De plus, le phage ΦEa2345-6 a réduit le niveau d'infection de la brûlure bactérienne de 56% sur fleurs de pommiers en pot, et a bien rivalisé avec l'antibiotique streptomycine. Pour favoriser la survie des phages in vivo, ils ont été appliqués en association avec la bactérie épiphyte Pantoea agglomerans Eh21-5.