Interaction du gène de la famille des cyclophylines GmCYP1 avec le régulateur des isoflavonoïdes GmMYB176 chez le soja.

Citation

Mainali, H.R., Anguraj Vadivel, A.K., Li, X., Gijzen, M. and Dhaubhadel, S. (2017) Soybean cyclophilin GmCYP1 interacts with an isoflavonoid regulator GmMYB176. Scientific Reports, 7, 39550; doi: 10.1038/srep39550

Résumé en langage clair

Dans le présent article, nous décrivons la caractérisation de GmCYP1, notamment son emplacement chromosomique, sa structure, la conservation du motif, son profil d’expression dans les différents types de tissus, son emplacement subcellulaire présumé et son interaction avec les protéines régulatrices des isoflavonoïdes GmMYB176 et 14-3-3. Nos résultats donnent à penser que GmCYP1 joue un rôle de suppresseur des mécanismes de défense par l’entremise des isoflavonoïdes chez le soja.

Résumé

Les cyclophilines (CYP) appartiennent à la superfamille des immunophilines et ont une activité enzymatique qui en fait des peptidyl-prolyl cis-trans isomérases (PPIase). Elles catalysent l’interconversion entre les configurations cis et trans de la liaison peptidyl-prolyl amide des peptides. Un criblage double hybride chez la levure faisant appel au régulateur des isoflavonoïdes GmMYB176 comme appât nous a permis de détermine que GmCYP1 est l’une des protéines connaissant des interactions dans les embryons de soja. GmCYP1 se retrouve dans le noyau ainsi que dans le cytoplasme et interagit in planta avec GmMYB176, dans le noyau, et avec SGF14l (protéine 14-3-3 du soja) dans le noyau et dans le cytoplasme. GmCYP1 renferme un seul domaine analogue aux cyclophilines et présente une forte similitude des séquences avec d’autres CYP connues pour leurs fonctions relatives au stress chez les végétaux. L’analyse de l’expression de GmCYP1 dans les différents types de tissus a montré que l’expression de celui-ci était plus élevée dans les graines en développememtn que dans les tissus végétatifs, ce qui donne à penser qu’il joue un rôle précis dans les graines. De plus, le nombre de transcrits de GmCYP1 a diminué en réaction au stress. Puisque les isoflavonoïdes participent à la résistance aux facteurs de stress biotiques et abiotiques chez les végétaux, l’interaction de GmCYP1 avec les protéines régulatrices des isoflavonoïdes GmMYB176 et 14-3-3 donne à penser que GmCYP1joue un rôle dans la défense chez le soja.

Date de publication

2017-01-11

Profils d'auteurs