Faut-il des facteurs d’émission distincts pour l’oxyde nitreux dans l’urine et les matières fécales des bovins qui se retrouvent dans les pâturages de l’Ouest canadien?

Citation

Thomas, B.W., Gao, X., Beck, R., Hao, X. (2017). Are distinct nitrous oxide emission factors required for cattle urine and dung deposited on pasture in western Canada?. Environmental Science and Pollution Research, [online] 24(33), 26142-26147. http://dx.doi.org/10.1007/s11356-017-0392-5

Résumé en langage clair

Nous avons procédé à une étude d’un an pour quantifier les flux de N2O de l’urine et des matières fécales de bovins de boucherie dans un pâturage artificiel semi-aride de l’Ouest canadien.
Nous avons quantifié les facteurs d’émission de N2O de l’urine et les matières fécales en tant que pourcentage de l’azote appliqué émis sous forme de N2O-N.

Résumé

© Droits d’auteur de la Couronne, 2017. Même si certains pays ventilent les facteurs d'émission de N2O de l'urine et des matières fécales qui se retrouvent dans les pâturages, au Canada, on n'a pas défini de facteurs d'émission distincts pour le N2O provenant de l'urine et des matières fécales des bovins de boucherie. Pour aider à combler cette lacune, nous avons procédé à une étude d'un an pour quantifier les flux de N2O de l'urine des bovins de boucherie et de leurs matières fécales dans un pâturage artificiel semi-aride de l'Ouest canadien. Nous avons également quantifié les facteurs d'émission de N2O de l'urine et des matières fécales en pourcentage de l’azote appliqué émis sous forme de N2O-N. L'urine et les matières fécales ont été déposés lorsque l'espace interstitiel rempli d'eau dans le sol était de près de 60 %, une condition de sol humide pour la saison de pâturage dans la région semi-aride à l'étude, ce qui a entraîné une flambée de N2O de l'urine pendant les 14 premiers jours de l'étude (42 % des émissions totales de N). L'urine émettait plus de N2O cumulatif (p < 0,001) et le facteur d'émission du N2O de l’urine était supérieur (p = 0,002) à celui des matières fécales. Les flaques d'urine émettaient 1,30 ± 0,47 g N2O-N m-2 an-1, tandis que les étendues de matières fécales émettaient 0,083 ± 0,020 g N2O-N m-2 an-1 (valeurs moyennes ± écart-type). Le facteur d'émission de N2O pour l'urine était de 1,32 ± 0,49 %, tandis que pour les matières fécales, il était de 0,03 ± 0,02 %. Nous concluons que d'autres études seront nécessaires pour déterminer s’il faut des facteurs d'émission de N2O distincts pour l'urine et les matières fécales dans les pâturages de l'Ouest canadien afin de mieux estimer les inventaires nationaux d’émissions de N2O.