Effet de l’aflatoxine B<inf>1</inf> sur le développement, la survie et la fécondité d’Ahasverus advena (Waltl)

Citation

Zhao, X., Wang, D., Fields, P.G., Li, H. (2018). Effect of aflatoxin B1 on development, survival and fecundity of Ahasverus advena (Waltl). Journal of Stored Products Research, [online] 77 225-230. http://dx.doi.org/10.1016/j.jspr.2018.04.005

Résumé en langage clair

Plusieurs études ont porté sur la toxicité de l’aflatoxine B1 pour les insectes, mais très peu d’études ont porté sur des insectes régulièrement exposés à cette mycotoxine par leur alimentation. La recherche a révélé l’effet de la présence d’une mycotoxine, l’aflatoxine B1, dans le régime alimentaire du cucujide des grains, Ahasverus advena (Waltl), que l’on trouve souvent dans les grains moisis. Nous avons évalué les effets de l’exposition à l’aflatoxine B1 par le régime alimentaire sur la durée du développement, le taux de survie et la fécondité d’A. advena à l’aide de régimes alimentaires artificiels contenant de 0 à 16 000 ppm d’aflatoxine B1. L’aflatoxine B1 a augmenté la durée du développement chez les larves âgées d’un jour à des concentrations aussi faibles que 2 000 ppm et augmenté la mortalité larvaire à des concentrations aussi faibles que 500 ppm. Chez les larves âgées d’un jour, la mortalité était de 99 % à 8 000 ppm. Les concentrations nécessaires pour tuer 50 % des larves d’un jour, des larves de cinq jours et des adultes étaient respectivement de 1 671, 2 696 et 5 768 ppm. Le nombre total de descendants était de 38 descendants à la concentration de 4 000 ppm d’aflatoxine B1 comparativement à 151 descendants chez les insectes dont le régime n’était pas traité. Le cucujide des grains était beaucoup moins sensible à l’aflatoxine B1 que d’autres insectes et animaux, le ratio entre les valeurs étant de 200 à 2 000.

Résumé

© 2018 Plusieurs études ont porté sur la toxicité de l’aflatoxine B1 pour les insectes, mais très peu d’études ont porté sur des insectes régulièrement exposés à cette mycotoxine par leur alimentation. La recherche a révélé l’effet de la présence d’une mycotoxine, l’aflatoxine B1, dans le régime alimentaire du cucujide des grains, Ahasverus advena (Waltl), que l’on trouve souvent dans les grains moisis. Nous avons évalué les effets de l’exposition à l’aflatoxine B1 par le régime alimentaire sur la durée du développement, le taux de survie et la fécondité d’A. advena à l’aide de régimes alimentaires artificiels contenant de 0 à 16 000 ppm d’aflatoxine B1. L’aflatoxine B1 a augmenté la durée du développement chez les larves âgées d’un jour à des concentrations aussi faibles que 2 000 ppm et augmenté la mortalité larvaire à des concentrations aussi faibles que 500 ppm. Chez les larves âgées d’un jour, la mortalité a été de 99 % à 8 000 ppm. Les DL50 pour les larves d’un jour, les larves de cinq jours et les adultes étaient respectivement de 1 671, 2 696 et 5 768 ppm. Le nombre total de descendants était de 38 descendants à la concentration de 4 000 ppm d’aflatoxine B1 comparativement à 151 descendants chez les témoins non traités. Ahasverus advena était beaucoup moins sensible à l’aflatoxine B1 que d’autres insectes et animaux, le ratio entre les valeurs étant de 200 à 2 000.

Date de publication

2018-06-01

Profils d'auteurs