Analyse de la distribution des sous-types de Campylobacter jejuni dans le continuum de la production des poulets à griller : examen longitudinal des oiseaux de trois exploitations avicoles situées dans le Sud-Ouest de l’Alberta, au Canada, sur une périod

Citation

Douglas Inglis, G., Ramezani, N., Taboada, E.N., Boras, V.F., Uwiera, R.R.E. (2021). Analysis of Campylobacter jejuni Subtype Distribution in the Chicken Broiler Production Continuum: a Longitudinal Examination To Identify Primary Contamination Points, 87(3), 1-20. http://dx.doi.org/10.1128/AEM.02001-20

Résumé en langage clair

Un examen longitudinal des sous-types de Campylobacter jejuni dans l’ensemble du cycle de production des poulets à griller est nécessaire pour déterminer quels seraient les mécanismes de transmission, les réservoirs potentiels et les risques d’infection d’origine alimentaire. Nous avons démontré qu’un nombre limité de sous-types de C. jejuni sont responsables d’éclosions peu fréquentes chez les poulets à griller dans les poulaillers de production, et que des oiseaux colonisés provenant de quelques exploitations provoquent, une fois à l’abattoir, la contamination d’un nombre important de carcasses par divers sous-types, qui aboutissent ensuite dans les commerces de détail. Cependant, seul un sous-ensemble des souches observées chez ces oiseaux a été jugé d’intérêt clinique. Les résultats de l’étude montrent qu’il est important de caractériser C. jejuni jusqu’au niveau du sous-type afin d’évaluer les risques pour la santé. Les connaissances que nous avons obtenues au cours de l’étude nous aideront à réduire la présence de sous-types d’intérêt clinique et à réduire ainsi le fardeau associé aux campylobactérioses.

Résumé

Il existe d’importantes lacunes dans notre compréhension de la contamination du continuum de la production avicole par Campylobacter jejuni. Nous avons effectué une surveillance microbiologique et une caractérisation génotypique en recueillant longitudinalement des isolats dans trois exploitations avicoles (chaque semaine), à l’abattoir où les oiseaux étaient transformés, et chez des détaillants sur une période de 542 jours, dans le Sud-Ouest de l’Alberta, au Canada. Les sous-types ont été comparés aux isolats prélevés en concomitance chez des personnes atteintes de diarrhée. Les éclosions chez les poulets à griller dans les poulaillers étaient peu fréquentes. Lorsque C. jejuni était détecté, il s’agissait la plupart du temps d’oiseaux ayant été rapidement colonisés par un nombre limité de sous-types vers la fin du cycle de production. Des sous-types ont été isolés chez des oiseaux colonisés dans les poulaillers et au cours des stades ultérieurs du cycle de production, y compris des sous-types de C. jejuni d’intérêt clinique, mais la diversité des sous-types augmentait à l’abattoir. En concordance avec cette observation, les oiseaux jugés exempts de C. jejuni à la sortie du poulailler étaient contaminés à l’abattoir. De plus, une forte proportion de la viande vendue au détail était contaminée par C. jejuni, y compris par des sous-types qui n’avaient pas été observés dans les poulaillers. La fréquence des cas de contamination et la diversité des sous-types de C. jejuni augmentaient tout au long du cycle de production. Ainsi, les oiseaux d’un nombre relativement restreint de poulaillers contaminent les camions de transport et l’abattoir avec des souches de C. jejuni, y compris avec des souches d’intérêt clinique, qui sont ensuite collectivement transférées aux oiseaux qui se trouvent à l’intérieur de l’abattoir et qui aboutissent dans les commerces de détail.

Date de publication

2021-01-15

Profils d'auteurs