Tye E. Arbuckle, PhD

épidémiologiste principal et chercheur scientifique
Santé Canada

Recherche et / ou projets en cours

  • Biosurveillance de l’exposition des femmes enceintes, des nourrissons et des enfants aux substances chimiques présentes dans l’environnement, y compris la mesure des substances chimiques existantes et nouvelles dans plusieurs matrices

  • Examen des effets indésirables possibles sur la santé associés à l’exposition à diverses substances chimiques de l’environnement durant la grossesse, plus spécifiquement des effets sur les issues de grossesse et sur les résultats de santé chez les nourrissons et les enfants (épidémiologie au fil du parcours de vie et évaluation de l’exposome)

  • Détermination des facteurs permettant de prédire les charges corporelles élevées de diverses substances chimiques chez les femmes enceintes et les nourrissons

Énoncés de recherches/projets

Mme Arbuckle est à la tête de la plateforme de recherche de l’Étude mère‑enfant sur les composés chimiques de l’environnement (étude MIREC), qui vise à :

  • mesurer les concentrations de diverses substances chimiques de l’environnement dans des échantillons biologiques prélevés chez les mères, les nourrissons et les enfants durant la grossesse et après la naissance (p. ex. sang, urine, cheveux, lait maternel, méconium);

  • examiner les associations entre l’exposition à ces substances et les effets indésirables sur la grossesse et sur la santé des nourrissons et des enfants (p. ex. stérilité, diabète gestationnel, pré‑éclampsie, faible poids de naissance, marqueurs de la fonction immunitaire des nourrissons, QI des enfants, traits d’autisme chez les enfants, déclenchement de la puberté).

Mme Arbuckle dirige aussi l’Étude concernant l’utilisation de plastiques et de produits de soins personnels durant la grossesse (P4), durant laquelle plusieurs échantillons d’urine ont été recueillis auprès de femmes enceintes tout au long de la grossesse ainsi que de leurs nourrissons. L’étude vise à déterminer la variabilité temporelle et à établir les facteurs prédictifs de l’exposition (p. ex. produits de consommation, emballages alimentaires).

Prix et études

B. Sc. spécialisé en zoologie, Université Western Ontario, London (Ont.)

M. Sc. en épidémiologie, Université de Toronto, Toronto (Ont.)

Ph. D. en épidémiologie, Université de Caroline du Nord, Chapel Hill (C.N.), États‑Unis

Affiliations

Professeur auxiliaire - Université d'Ottawa, École d'épidémiologie et de santé publique

 

Adjunct Professor - Queen’s University, Department of Community Health and Epidemiology

Langue

Anglais