Tanya Arseneault, PhD

Image Tanya Arseneault
Chercheure scientifique

Phytopathologiste focalisant sur les maladies racinaires et la santé du sol

Recherche et / ou projets en cours

  1. Identification de bio-indicateurs mesurant la résilience des cultures et caractérisant l'impact des pratiques agricoles sur la biodiversité et les services écologiques. Nous étudions deux régimes de pratiques agricoles très contrastées (grande applications d'intrants vs intensification écologique) dans un système de rotation (laitue, carotte, oignon) dans les terres noires afin de déterminer l'impact des ces pratiques sur la biodiversité (bactéries, champignons, insectes, nématodes, virus, etc) et les services écologiques. Mon équipe s'intéresse à la diversité des micro-organismes du sol ainsi qu'aux maladies racinaires des cultures afin de déterminer si certaines bactéries ou espèces fongiques peuvent témoigner d'un sol en santé nécessitant peu ou pas d'intrants, et donc servir d'indicateurs robustes.
  2. Influence de pratiques culturales et du changement climatique sur la durabilité de la production du raisin en conditions nordiques. De façon similaire au projet précédent, notre équipe cherche à voir comment les diverses pratiques agricoles (applications d'intrants selon un calendrier, culture biologique et une approche de biovigilance où nous tentons de prévoir et prévenir des problèmes avant leur apparition), peuvent affecter la biodiversité du sol et tenter identifer des bio-indicateurs témoignant de la santé du sol dans les vignobles en conditions nordiques.

Énoncés de recherches/projets

  • Je préfère travailler en équipe avec une approche hautement collaborative et avec une vue d'ensemble de l'écosystème étudié, afin de bien évaluer la durabilité et les impacts environnementaux liés à l'adoption de nouvelles pratiques s'insérant dans un contexte de lutte intégrée, afin d'éviter que celles-ci créent subséquemment d'autres problèmes de façon non-intentionnelle (approche biovigilance).
  • Je suis de l'avis que la santé des plantes dépend fortement de la santé du sol, et que les pratiques agricoles devraient viser à éviter la dégradation de sa structure ou de ses habitants (plus particulièrement les micro-organismes) afin de limiter l'application d'intrants pour maintenir la santé des plantes.

Prix et études

  • Boursière post-doctorale du CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada) à University of Reading, UK, sous la supervision des Drs Robert W. Jackson & Louise J. Johnson (Juillet 2015- Juillet 2016). Titre du projet: Consequences of adaptive innovation in Pseudomonas spp. for physiology and plant colonization.
  • PhD en Sciences de la Vie (Département de biologie), Université de Moncton, NB, Canada, supervisé par les Drs Martin Filion & Claudia Goyer. Défense réussie avec mention d'excellence en juin 2015 (diplôme Octobre 2015). Titre de la thèse: Élucidation des mécanismes employés par Pseudomonas fluorescens LBUM223, producteur d'acide phénazine-1-carboxylique, dans le biocontrôle de la gale commune de la pomme de terre. Reçu la médaille académique du Gouverneur Général du Canada d'or pour la meilleure moyenne des finissants de 2015-2016.
  • BSc avec spécialisation en biochimie (May 2009, Université de Moncton, NB, Canada). Reçu la médaille académique du Gouverneur Général du Canada d'argent pour la meilleure moyenne des finissants de 2008-2009.

Expérience et / ou de travail international

  • Chercheure post-doctorale à l'Université de Reading, en Angleterre, sous la supervision des Drs Robert W. Jackson et Louise J. Johnson (Juillet 2015-Juillet 2016).
  • Stage de maîtrise (Mai-Juillet 2010) à l'Université d'Utrecht, Pays-Bas, sous la supervision de Dr Corné Pieterse et financé par le CRSNG (supplément Michael-Smith). Titre du projet: Exploration of genetic markers of induced resistance in potato (Solanum tuberosum) and Arabidopsis thaliana, following inoculation with the bacterial biocontrol agent Pseudomonas sp. LBUM223.

Principales publications

  1. Arseneault, T., Goyer, C., et Filion, M. (2015). « Pseudomonas fluorescens LBUM223 increases potato yield and reduces common scab symptoms in the field. », Phytopathology, 105(10), p. 1311-1317. doi : 10.1094/PHYTO-12-14-0358-R

    2015 - Consulter les détails de la publication

  2. Arseneault, T., Pieterse, C.M.J., Gérin-Ouellet, M., Goyer, C., et Filion, M. (2014). « Long-term induction of defense gene expression in potato by pseudomonas sp. LBUM223 and streptomyces scabies. », Phytopathology, 104(9), p. 926-932. doi : 10.1094/PHYTO-11-13-0321-R

    2014 - Consulter les détails de la publication

  3. St-Onge, R., Gadkar, V.J., Arseneault, T., Goyer, C., et Filion, M. (2011). « The ability of Pseudomonas sp. LBUM 223 to produce phenazine-1-carboxylic acid affects the growth of Streptomyces scabies, the expression of thaxtomin biosynthesis genes and the biological control potential against common scab of potato. », FEMS Microbiology Ecology, 75(1), p. 173-183. doi : 10.1111/j.1574-6941.2010.00992.x

    2011 - Consulter les détails de la publication

Installation de recherche

430, boul. Gouin
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC J3B 3E6
Canada

Affiliations

  • Professeure associée, Université de Moncton (2018-2021)
  • Membre du Centre Sève (2019-présent)
  • Membre de la Société Canadienne de Phytopathologie (2017-présent)
  • Membre de la Société de Protection des Plantes du Québec (2017-présent).
    • Secrétaire dans le Conseil d'Administration depuis 2017

Language

Anglais
Français