Hilary Moors-Murphy

Image Melissa O'Hara
Research Scientist

Dr. Hilary Moors-Murphy joined the Department of Fisheries and Oceans in 2010 as a biologist working on cetacean-related issues within the Maritimes. Since joining DFO, her work has focused on cetacean species at risk off Nova Scotia including co-authoring the Scotian Shelf northern bottlenose whale Action Plan, building a northern bottlenose whale multimedia digital database which houses all photo, video and acoustic data on the population and leading high priority research projects on northern bottlenose whales and other at-risk species.

Dr. Moors-Murphy’s primary research focus is passive acoustic monitoring of cetaceans and their habitat. More specifically, she aims to increase our understanding of when and how cetaceans are using different areas of the Scotian Shelf by monitoring their underwater vocalizations over various spatial and temporal scales. Characterization of ambient and anthropogenic noise levels within these areas is another important component of her work that will increase our understanding of the potential impacts of man-made sounds on cetaceans. Her research is done in collaboration with researchers from Dalhousie University, industry partners, and others at DFO.

Dr. Moors-Murphy’s work contributes to the development of new technologies for acoustic monitoring and plays an important role in the conservation and protection of whales in eastern Canada. She is a member of the National Marine Mammal Peer-Review Committee.

Pêches et Océans Canada

Recherche et / ou projets en cours

Hilary Moors-Murphy est entrée au service de Pêches et Océans Canada en 2010 comme biologiste pour travailler sur les questions relatives aux cétacés dans les Maritimes. Depuis son arrivée, elle s'est surtout penchée sur les espèces de cétacés en péril au large de la Nouvelle-Écosse, notamment en corédigeant le plan d'action pour la population de baleines à bec communes du plateau néo-écossais, en créant une base de données multimédia numérique sur la baleine à bec commune où sont compilées toutes les photos, les vidéos et les données acoustiques sur la population, et en dirigeant des projets de recherche hautement prioritaires sur les baleines à bec communes et d'autres espèces en péril.

Les travaux de recherche de Mme Moors-Murphy portent principalement sur la surveillance acoustique passive des cétacés et de leur habitat. Plus particulièrement, elle vise à élargir notre compréhension des périodes au cours desquelles les cétacés utilisent les différentes zones du plateau néo-écossais et de la façon dont ils les utilisent, en surveillant leurs vocalisations sous-marines à différentes échelles spatiales et temporelles. La caractérisation des niveaux sonores ambiants et anthropiques à l'intérieur de ces zones est une autre composante importante de ses travaux qui permettra de mieux comprendre les répercussions potentielles des sons anthropiques sur les cétacés. Elle effectue ses recherches en collaboration avec des chercheurs de l'Université Dalhousie, des partenaires de l'industrie et d'autres collègues de Pêches et Océans Canada.

Les travaux menés par Mme Moors-Murphy contribuent au développement de nouvelles technologies pour la surveillance acoustique et jouent un rôle capital sur le plan de la conservation et de la protection des baleines dans l'est du Canada. Elle fait également partie du Comité national d'examen par les pairs sur les mammifères marins.

Prix et études

Baccalauréat en biologie
(Université du Nouveau-Brunswick )

Maîtrise ès biologie
(Université du Nouveau-Brunswick )

Doctorat en biologie
(Université Dalhousie)