Dr. Tanya M Brown

Image Tanya M Brown
Chercheuse scientifique

Les recherches de Tanya consistent à identifier et caractériser les contaminants qui sont les plus préoccupants pour les épaulards résidents du Sud et les bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent. En étudiant les baleines et leurs principales proies dans l’habitat « critique » et environnant de ces deux populations, Tanya cherche à identifier les principales voies d’exposition des contaminants ciblés et d’évaluer les effets biologiques associés à ces derniers. Ses initiatives de recherche sont menées en partenariat avec les Premières Nations et plusieurs organisations non gouvernementales (ONG), universités et organismes sans but lucratif. Tanya est engagée à fournir des conseils pour la mise en place de mesures d’atténuation ayant pour objectif le bon rétablissement des populations de baleines et des proies qu’elle étudie.

Recherche et / ou projets en cours

Tanya Brown est chercheuse scientifique au sein de la division des sciences océaniques du ministère Pêches et Océans Canada dans la région de West Vancouver. Elle étudie les mammifères marins et plus spécifiquement l’écotoxicologie des mammifères marins depuis 2005. Ses recherches antérieures visaient en grande partie à étudier l’influence de l’utilisation de l’habitat et de l’écologie alimentaire sur l’exposition aux contaminants chez les phoques annelés, ainsi que l’étude des répercussions associées sur la santé de cette espèce. Elle a également travaillé sur l’évaluation des effets des changements climatiques sur les écosystèmes marins de l’Arctique et l’élaboration de systèmes de classification des habitats benthiques marins dans les territoires représentant une grande valeur pour les Inuits du Nunatsiavut.

Les recherches menées actuellement par Tanya ont pour objectif de caractériser les contaminants qui sont les plus préoccupants chez les épaulards résidents du Sud et les bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent. En étudiant les baleines et leurs principales proies dans l’habitat « critique » et environnant de ces deux populations, Tanya s’appuie sur la modélisation de l’utilisation de l’habitat, la mesure de différents traceurs alimentaires et l’utilisation de techniques omiques, afin d’identifier les principales voies d’exposition aux contaminants et d’évaluer les effets biologiques associés. Avec la mise en place d’évaluations des risques associés aux contaminants, Tanya Brown et son équipe visent à contribuer au bon rétablissement des populations de baleines inscrites sur la liste de la Loi sur les espèces en péril, et de leurs proies. Dre Brown travaille en étroite collaboration avec les Premières Nations et est associée avec plusieurs ONG, universités et organismes sans but lucratif, afin de veiller à ce que ses recherches soient pertinentes et favorables à la conservation et au rétablissement des composantes valorisées de l’écosystème.

Énoncés de recherches/projets

Professeure dans les universités suivantes:

  • Université de Simon Fraser
  • Université de Windsor

Centres d’expertise:

  • Centre d’entreprise scientifique du Pacifique
  • Institut des sciences de la mer

Prix et études

Ph.D. Biochemistry (2014) University of Victoria, British Columbia

M.Sc. Marine Biology (2007) Memorial University of Newfoundland, Newfoundland

B.Sc. Marine and Freshwater Biology (2004), University of Guelph, Ontario

Installation de recherche

4160 Marine Drive
West Vancouver, BC V7V 1H2
Canada

Affiliations

Comité de surveillance environnementale

Groupe de travail sur les contaminants

Society of Environmental Toxicology and Chemistry (SETAC)

The Society for Marine Mammalogy

Language

Anglais