Dr. H. Peter White

Physicien environnemental

Application de la télédétection (hyperspectrale) à l'appui de la surveillance de l'environnement, pour les forêts, l'exploration minérale et l'assainissement de l'environnement.

Ressources naturelles Canada

Recherche et / ou projets en cours

Application de la télédétection hyperspectrale à l’exploration des ressources naturelles, ainsi qu’à la surveillance et l’assainissement de l’environnement.

Énoncés de recherches/projets

Grâce aux progrès de la technologie de télédétection hyperspectrale pour l’observation de la Terre, l’imagerie à haute résolution spectrale (aussi appelée radiométrie spectrale imageante ou télédétection hyperspectrale) devient de plus en plus disponible, notamment à des fins d’exploration des ressources naturelles et de surveillance de l‘environnement. Par l’analyse de caractéristiques spectrales spécifiques, la télédétection peut dorénavant contribuer à améliorer l’exactitude de la caractérisation de la surface terrestre, au moyen de modèles de transfert radiatif (diffusion de la lumière) des couverts forestiers, jusqu’à la détection spectrale pour la géochimie de la surface. L’amélioration de la résolution spectrale offre une source de données riche en information, qui exige un niveau plus élevé de précision de l’étalonnage nécessaire pour parvenir à cette information. Je travaille activement à améliorer notre capacité afin de tirer avantage de la télédétection hyperspectrale. Pour ce faire, je participe à la mise au point de méthodes visant à améliorer la qualité des données et à extraire des données quantitatives à l’appui de la surveillance et de la gestion des nos ressources naturelles.

Activités professionnelles / intérêts

Télédétection hyperspectrale en action

  • La radiométrie spectrale imageante, ou spectroradiométrie imageante, est l'une des technologies d'observation optique de la Terre les plus avancées. Elle offre des applications soutenant une meilleure gestion des ressources naturelles (géologie et ressources minérales, foresterie, agriculture et eau) et la surveillance de l’environnement (remise en état de sites miniers).

Étalonnage et validation de l’imagerie hyperspectrale

  • Un aspect important du développement des applications hyperspectrales consiste à fournir un soutien auxiliaire détaillé aux fins d'assurance et de caractérisation de la qualité des données. La confiance des utilisateurs et l'intégration des technologies d'extraction de données à l'aide d'outils de télédétection hyperspectrale reposent sur l'établissement de normes et de protocoles pour l'acquisition de données de terrain à l'appui, ainsi que sur la définition des exigences de déclaration en matière d'assurance de la qualité des données dérivées.

Système d'analyse de données de spectromètre imageur ISDAS (Imaging Spectrometer Data Analysis System)

  • Au Centre canadien de télédétection, nous avons mis au point l’un des premiers systèmes permettant de traiter les données de radiométrie spectrale imageante (données hyperspectrales). Le système ISDAS a été créé pour combler le vide laissé par les systèmes d’analyse d’images existants, qui étaient conçus pour des canaux optiques à large bande qui n’arrivaient qu’à représenter grossièrement les caractéristiques de couleur des matériaux au sol. Cet outil de recherche place le Canada en position de chef de file dans le domaine, et plusieurs de ses innovations ont déjà été adoptées par l’industrie canadienne.

Cartographie biogéophysique à l’aide de la télédétection à haute résolution spectrale

  • La télédétection hyperspectrale se révèle nécessaire pour améliorer l’exactitude de la caractérisation de la surface terrestre, au moyen de modèles de transfert radiatif (diffusion de la lumière) des couverts forestiers, jusqu’à la détection spectrale de la géochimie de la surface.

Surveillance de la restauration des sites

  • Les sites contaminés par des déchets radioactifs, des résidus miniers ou d’autres matériaux peuvent nuire gravement à l’intégrité des écosystèmes et à la santé humaine. Les données d’un spectromètre imageur (imagerie hyperspectrale) favorisent la surveillance environnementale dans le cadre de la gestion de la restauration, en permettant de caractériser des sites contaminés et en offrant des techniques de surveillance pour suivre leur remise en état. Les parcs de résidus miniers et les sites d’enfouissement apparentés, ainsi que la restauration et la remise en état de ces sites, en constituent des exemples.

Prix et études

Diplômes:

Ph.D. et M.Sc. en physique et en astronomie, Université de York.

B.Sc. avec spécialisation en physique, Université Saint Mary's.

Prix et certificats:

2009 Prix d’excellence de groupe du SST, « Collaboration avec AAC et le CNRC pour l’acquisition d’images hyperspectrales aériennes ».

2009 Prix d’excellence de groupe du SST, « Équipe chargée du levé hyperspectral au Nunavut. »

2009 Certificat de gestion du temps d’un projet, École de la fonction publique du Canada.

2008 Certificat de direction des équipes scientifiques, École de la fonction publique du Canada.

2001 Certificat du cours de formation sur l’amélioration et la classification d’images Landsat pour la cartographie du Canada.

2000 Prix de la meilleure thèse de doctorat de la Société canadienne de télédétection.

1995 Certificat de reconnaissance du club d’astronomie de l’Université York.

1986 Bourse de recherche de premier cycle du CRSNG

1984 Certificat du Forum pour jeunes Canadiens.

1983 Certificat du leadership de la Légion canadienne.

1983 Prix du lieutenant-gouverneur (Nouvelle-Écosse).

Principales publications

Mes publications récentes sont disponibles dans GEOSCAN sur le site Web de la Bibliothèque de RNCan.

Mon CV est également disponible.

Affiliations

Centre canadien de télédétection,Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre,Secteur des sciences de la Terre (SST)RNCan.

Professeur auxiliaire, Université Saint Mary's.

Président de l'Imaging Spectrometry Science Team ad hoc.

Membre de la Société canadienne de télédétection et président sortant du chapitre d’Ottawa.

Membre de l’IEEE, Geoscience and Remote Sensing Society.

Membre de la Société royale d’astronomie du Canada.