Dr Eden S. P. Bromfield

Image Eden S. P. Bromfield
Chercheur scientifique

La recherche se concentre sur les bactéries symbiotiques importantes en agriculture fixant l'azote, photosynthétiques et atténuant les gaz à effet de serre (oxyde nitreux, N2O) (par exemple, les espèces Bradyrhizobium et Ensifer/Sinorhizobium) associées aux légumineuses cultivées telles que le soja et la luzerne ; bactéries bénéfiques; fixation biologique de l'azote; bioinoculants; phylogénétique bactérienne, systématique (taxonomie) et génomique (séquençage complet du génome) ; écologie des populations bactériennes ; évolution bactérienne; transfert horizontal de gènes; découverte de nouvelles espèces bactériennes et description formelle.

Recherche et / ou projets en cours

  •  Analyses phylogénétiques, génomiques et phénotypiques et description formelle de nouvelles bactéries symbiotiques fixatrices d'azote, photosynthétiques et atténuant les gaz à effet de serre (par exemple, les espèces, sous-espèces et variétés symbiotiques Bradyrhizobium et Ensifer) isolées de légumineuses agricoles, indigènes et envahissantes au Canada. Cela comprend de nouvelles bactéries qui ont le potentiel de servir de souches d'inoculants écologiquement adaptées et efficaces pour fixer l'azote et atténuer les émissions de gaz à effet de serre (oxyde nitreux, N2O) pour les légumineuses agricoles canadiennes comme le soja.

  •  Maintien d'une collection de cultures de bactéries bénéfiques associées aux plantes des genres Bradyrhizobium, Ensifer, Pararhizobium, Rhizobium, Phyllobacterium et Tardiphaga; séquençage du génome de souches de référence clés ayant un potentiel agricole; de nouvelles espèces, sous-espèces et variétés bactériennes à fort potentiel agricole ou de recherche mises à la disposition du public et de la communauté scientifique.

Énoncés de recherches/projets

Domaines d'expertise:

• Bactéries symbiotiques importantes en agriculture fixant l'azote, photosynthétiques et atténuant les gaz à effet de serre (oxyde nitreux, N2O) associées aux légumineuses cultivées comme le soja et la luzerne.

• Bioinoculants (fixation de l'azote/atténuation des gaz à effet de serre) pour les légumineuses agricoles.

• Phylogénétique/systématique bactérienne.

• Découverte de nouvelles espèces bactériennes, caractérisation taxonomique moléculaire et description formelle.

• Génomique (séquençage complet du génome).

• Écologie et génétique des populations bactériennes.

Expérience et / ou de travail international

1980-1982 Chercheur à la station expérimentale de Rothamsted, Royaume-Uni, en collaboration avec le Centre international de recherche dans les tropiques semi-arides (ICRISAT) à Hyberabad, en Inde, pour caractériser les bactéries symbiotiques natives fixatrices d'azote associées aux légumineuses (pois d'Angole et pois chiche) ; mener des recherches sur les aspects appliqués de l’écologie de ces bactéries symbiotiques.

1977-1980 Chercheur scientifique à la station expérimentale de Rothamsted, au Royaume-Uni, en collaboration avec l'Institut international de l'Afrique tropicale (IITA), au Nigéria, pour établir des symbioses efficaces entre les bactéries fixatrices d'azote et le soja sur les sols acides d'Afrique de l'Ouest ; caractériser les bactéries symbiotiques indigènes associées à des cultivars de soja adaptés localement.

Principales publications

65. Bromfield ESP et Cloutier S (2024). Bradyrhizobium ontarionense sp. nov., un nouveau symbiote bactérien isolé d'Aeschynomene indica (vesce commune indienne) héberge des gènes de photosynthèse, de fixation de l'azote et de protoxyde d'azote (N2O) réductase. Antonie van Leeuwenhoek 117 (1). DOI : https://doi.org/10.1007/s10482-024-01940-6

64. Bromfield ESP, Cloutier S et Hynes MF (2023). Ensifer canadensis sp. nov. la souche T173T isolée de Melilotus albus (mélilot) au Canada possède le plasmide recombinant pT173b hébergeant des gènes de symbiose et du système de sécrétion de type IV apparemment acquis chez Ensifer medicae. Frontières en microbiologie, Section: Microbiologie évolutive et génomique, Volume 14. https://doi.org/10.3389/fmicb.2023.1195755

63. Bromfield ESP, Cloutier S, Wasai-Hara S et Minamisawa K (2022). Souches de Bradyrhizobium barranii sp. nov. associés aux légumineuses indigènes au Canada sont des symbiotes du soja et appartiennent à différentes sous-espèces (subsp. barranii subsp. nov. et soussp. apii subsp. nov.) et symbiovars (sv. glycinearum et sv. septentrionale). Journal international de microbiologie systématique et évolutive 72 (10). https://doi.org/10.1099/ijsem.0.005549

62. Bromfield ESP et Cloutier S. (2021) Bradyrhizobium septentrionale sp. nov. (sv. septentrionale) et Bradyrhizobium quebecense sp. nov. (sv. septentrionale) associés à des légumineuses indigènes du Canada possèdent des gènes de symbiose réarrangés et de nombreuses séquences d'insertion. Journal international de microbiologie systématique et évolutive, 71:004831 https://doi.org/10.1099/ijsem.0.004831

61. Darbyshire S, Francis A, Bromfield ESP, Mechanda S (2021). La biologie des mauvaises herbes canadiennes. XX. Galega officinalis L. Revue canadienne des sciences végétales, https://doi.org/10.1139/CJPS-2020-0327

60. Wasai-Hara S, Minamisawa K, Cloutier S et Bromfield ESP (2020). Des souches de Bradyrhizobium cosmicum sp. nov., isolées d'habitats contrastés au Japon et au Canada, possèdent des groupes de gènes de photosynthèse avec la marque d'îlots génomiques. Journal international de microbiologie systématique et évolutive, 70:5063-5074. https://doi.org/10.1099/ijsem.0.004380

59. Bromfield ESP, Cloutier S et Nguyen HDT. (2020) Description et séquences complètes du génome de Bradyrhizobium symbiodeficiens sp. nov., une bactérie non symbiotique associée aux légumineuses indigènes du Canada. Journal international de microbiologie systématique et évolutive 70:442-449. https://doi.org/10.1099/ijsem.0.003772

58. Cloutier S et Bromfield ESP (2019). L'analyse de la séquence complète du génome de la souche largement étudiée Bradyrhizobium betae PL7HG1T révèle la présence de gènes de photosynthèse et d'un plasmide putatif. Annonces de ressources en microbiologie, 8 (46), e01282-19. https://doi.org/10.1128/MRA.01282-19.

57. Bromfield, ESP, Cloutier S, Nguyen HDT (2019) Description et séquence complète du génome de Bradyrhizobium amphicarpaeae sp. nov. hébergeant le photosystème et les gènes de fixation de l'azote. Journal international de microbiologie systématique et évolutive. 69 : 2841-2848. https://doi.org/10.1099/ijsem.0.003569

56. Bromfield, ESP, Cloutier, S, Robidas, C, Tran Thi, TV, Darbyshire, SJ (2019). Les plantes envahissantes Galega officinalis (rue des chèvres) au Canada forment une association symbiotique avec des souches de Neorhizobium galegae sv. officinalis originaire de l'Ancien Monde. Écologie et évolution 9:6999-7004. https://doi.org/10.1002/ece3.5266

55. Nguyen HDT, Cloutier S, Bromfield ESP (2018) Séquence complète du génome de Bradyrhizobium ottawaense OO99T, un symbiote efficace de fixation d'azote du soja. Annonces de ressources en microbiologie 7 (21), e01477-18. https://doi.org/10.1128/MRA.01477-18

54. Tchagang C, Xu R, Overy D, Blackwell B, Chabot D, Hubbard K, Doumbou C, Bromfield ESP, Tambong J (2018). Diversité des bactéries associées aux racines de maïs inoculées dans les sols boisés canadiens et description de Pseudomonas aylmerense sp. nov. Heliyon 4 (8), e007614 : e00761. https://doi.org/10.1016/j.heliyon.2018.e00761

53. Article de magazine [Rapport sur les recherches d'Eden Bromfield sur l'isolement, la découverte et la caractérisation de nouvelles bactéries symbiotiques (Bradyrhizobium spp.) ayant le potentiel d'être des inoculants d'élite pour le soya adaptés aux conditions canadiennes)]:King, C (2018). Devenir natif avec la fixation à l'azote. Top Crop Manager, 44 : 5-6. https://www.topcropmanager.com/going-native-with-nitrogen-fixation-21468/

52. Bromfield ESP, Cloutier S, Tambong J, Tran Thi TV (2017). Le soya inoculé avec des sols de la zone racinaire de légumineuses indigènes canadiennes abrite des Bradyrhizobium spp. qui possèdent un potentiel agricole. Microbiologie systématique et appliquée 40 : 440-447. https://doi.org/10.1016/j.syapm.2017.07.007

51. Tambong JT, Xu R et Bromfield ESP (2016). Pseudomonas canadensis sp. nov., un agent de lutte biologique isolé d'une parcelle de terrain sous fertilisation minérale à long terme. Journal international de microbiologie systématique et évolutive 67 (4), 889. https://doi.org/10.1099/ijsem.0.001698

50. Tchagang CF, Xu R, Mehrtash S, Rahimi S, Sidibé A, Li X, Bromfield ESP, Tambong JT. (2016). Projet de séquences génomiques de deux nouvelles souches de Pseudomonas présentant des réactions d'hypersensibilité différentielles sur les semis de tabac et de maïs. Annonces du génome 4(5) : e01057-16. https://doi.org/10.1128/genomeA.01057-16

49. Adam Z, Chen Q, Xu R, Diange R, Bromfield E.S.P et Tambong JT (2015). Projet de séquence du génome de la souche 2-36 de Pseudomonas simiae, un antagoniste in vitro de Rhizoctonia solani et Gaeumannomyces graminis. Annonces du génome 3(1) : e01534-14. https://doi.org/10.1128/genomeA.01534-14. https://doi.org/10.1128/genomeA.01534-14

48. Yu, X., Cloutier, S., Tambong, JT et Bromfield, ESP (2014). Bradyrhizobium ottawaense sp. nov., une bactérie symbiotique fixatrice d'azote provenant des nodules racinaires du soya au Canada. Journal international de microbiologie systématique et évolutive 64 : 3202-3207. https://doi.org/10.1099/ijs.0.065540-0

47. Adam, Z., Tambong, JT, Lewis, CT, Lévesque CA, Chen, W., Bromfield, ESP, Khan, IUH et Xu, R (2014) Ébauche de séquence du génome de la souche Pantoea ananatis LMG 2665T, une bactérie pathogène des fruits de l'ananas Annonces du génome 2(3) : e00489-14. https://doi.org/10.1128/genomeA.00489-14

46. ​​Tang J, Bromfield ESP, Rodrigue N, Cloutier S. et Tambong JT (2012). Microévolution des populations symbiotiques de Bradyrhizobium associées au soja dans l'est de l'Amérique du Nord. Écologie et évolution 2: 2943-2961. https://doi.org/10.1002/ece3.404

45. Tang J, Zheng A, Bromfield ESP, Zhu J, Li S, Wang S, Deng Q et Li P (2011). Analyse de la séquence du gène de l'ARNr 16S de bactéries halophiles et halotolérantes isolées d'un étang hypersalin dans le Sichuan, en Chine. Annales Microbiologie 61 (2), 375-381. https://doi.org/10.1007/s13213-010-0137-x

44. Bromfield ESP, Tambong J T, Cloutier S, Prévost D, Laguerre G, van Berkum P, Tran Thi T V, Assabgui R et Barran LR (2010). Les espèces Ensifer, Phyllobacterium et Rhizobium occupent des nodules de Medicago sativa (luzerne) et de Melilotus alba (mélilot) cultivés sur un site canadien sans antécédents de culture. Microbiologie 156 : 505-520. https://doi.org/10.1099/mic.0.034058-0

43. Tambong, J. T., Xu R et Bromfield, E. S. P (2009) Hétérogénéité intercistronique de la région d'espacement d'ARNr 16S-23S parmi les souches de Pseudomonas isolées de graines souterraines d'arachide porcine (Amphicarpa bracteata). Microbiologie 155 : 2630-2640. https://doi.org/10.1099/mic.0.028274-0

42. Prevost D et Bromfield ESP (2003) Diversité des rhizobiums symbiotiques résidant dans les sols canadiens. Journal canadien des sciences du sol 83:311-319. https://doi.org/10.4141/S01-066

41. Barran LR, Bromfield ESP et Brown DCW (2002) Identification et clonage du gène de spécificité de la nodulation bactérienne dans la symbiose Sinorhizobium meliloti - Medicago laciniata. Journal canadien de microbiologie 48 : 765-771. https://doi.org/10.1139/w02-072

40. Barran LR, Ritchot N et Bromfield ESP (2001) Un plasmide cryptique, pRm1132f, de Sinorhizobium meliloti se réplique par un mécanisme de cercle roulant. Journal of Bacteriology 183 : 2704-2708. https://doi.org/10.1128/JB.183.8.2704-2708.2001

39. Bromfield, E. S. P., Butler G. et Barran, L. R (2001) Effets temporels sur la composition d'une population de Sinorhizobium meliloti associée à Medicago sativa et Melilotus alba. Journal canadien de microbiologie 47 : 567-573.

38. Barran LR et Bromfield ESP (2001). Diversité et dynamique des populations de Sinorhizobium meliloti. Numéro spécial du 20e anniversaire du CIFN (Mexique). Delgado, G. H. (éditeur) 94-97.

37. Prévost D. et Bromfield ESP (2001). Diversité des rhizobiums dans les sols agricoles canadiens. Dans : Biodiversité des sols : Enjeux pour l'agriculture canadienne. Renard C.A. et Topp E (éditeurs). Direction générale de la recherche, Agriculture et Agroalimentaire Canada. 12pp.

36. LR Barran, ESP Bromfield et DCW Brown (2000) Facteur génétique de S. meliloti USDA 1170 contenant le facteur d'efficacité de nodulation. Brevet WO2000022138A1. https://patents.google.com/patent/WO2000022138A1/

35. DCW Brown, LR Barran et ESP Bromfield (2000) Luzerne hybride (Medicago sativa). Brevet WO2000021358A1. https://patents.google.com/patent/WO2000021358A1

34. Bromfield E S P, Behara A M P, Singh, R S. et Barran, L R (1998) Variation génétique dans les populations locales de Sinorhizobium meliloti. Biologie et biochimie des sols 30:1707-1716. https://doi.org/10.1016/S0038-0717(98)00017-0

33. Barran L. R, Bromfield E. S. P. et Whitwill, S. T (1997) Milieu amélioré pour isoler Rhizobium meliloti du sol. Biologie et biochimie des sols 29:1591-1593. https://doi.org/10.1016/S0038-0717(97)00042-4

32. Barran, L.R. et Bromfield, E.S.P (1997) Compétition parmi les rhizobiums pour la nodulation des légumineuses. In: La biotechnologie et l'amélioration des légumineuses fourragères. Eds. McKersie, B.D. et D.C.W. Brun. CAB International, Royaume-Uni pp. 343-375 [Chapitre de livre]

31. Froissard, D, Bromfield, ESP, Whitwill, ST et Barran, LR (1995) Construction et propriétés de vecteurs de clonage basés sur un plasmide cryptique de Rhizobium meliloti de 7,2 kb. Plasmide 33 : 226-231. https://doi.org/10.1006/plas.1995.1024

30. Bromfield, E.S.P, Barran L.R. et Wheatcroft R (1995) Structure génétique relative d'une population de terrain de Rhizobium meliloti isolée directement du sol et de nodules de luzerne (Medicago sativa) et de mélilot (Melilotus alba). Écologie moléculaire 4:183-188. https://doi.org/10.1111/j.1365-294X.1995.tb00207.x

29. Barran, L.R., Bromfield, E.S.P., Laberge S et Wheatcroft R (1994) L'hybridation par séquence d'insertion (IS) prend en charge la classification de Rhizobium meliloti par lysotypie. Écologie moléculaire 3 : 267-270. https://doi.org/10.1111/j.1365-294X.1994.tb00061.x

28. Bromfield, E.S.P., Wheatcroft R et L.R. Barran (1994) Milieu pour l'isolement direct de Rhizobium meliloti des sols. Biologie et biochimie des sols 26 : 423-428. https://doi.org/10.1016/0038-0717(94)90173-2

27. Barran, L.R. et Bromfield E.S.P (1993) La production de sidérophores influence-t-elle l'abondance relative de Rhizobium meliloti dans deux populations de terrain ? Journal canadien de microbiologie 39: 348-351. https://doi.org/10.1139/m93-049

26. Rastogi, V., Bromfield E.S.P., Whitwill S.T et Barran L.R (1992) Un plasmide cryptique de Rhizobium meliloti indigène possède des gènes nodC et nif E réitérés et subit un réarrangement de l'ADN. Journal canadien de microbiologie 38 : 563-568. https://doi.org/10.1139/m92-092

25. Prévost, D et Bromfield, ESP (1991) Effet de la basse température racinaire sur la fixation symbiotique de l'azote et la nodulation compétitive d'Onobrychis viciifolia (sainfoin) par des souches de rhizobium arctique et tempéré. Biologie et fertilité des sols 12 : 161-164. https://doi.org/10.1007/BF00337195

24. Barran, L.R., Bromfield, E.S.P., Rastogi, V., Whitwill S.T et Wheatcroft R. (1991) La transposition et le nombre de copies de la séquence d'insertion ISRm1 ne sont pas corrélés avec les performances symbiotiques de Rhizobium meliloti à partir de deux sites de terrain. Journal canadien de microbiologie 37 : 576-579. https://doi.org/10.1139/m91-097

23. Bromfield, E.S.P. et Barran L.R (1990) Promiscuous nodulation of Phaseolus vulgaris, Macroptilium atropurpureum et Leucaena leucocephela par Rhizobium meliloti indigène. Journal canadien de microbiologie 36 : 369-372. https://doi.org/10.1139/m90-065

22. Chan, Y-K., Barran L.R et Bromfield E.S.P (1989) Activité de dénitrification des types de phages représentatifs de deux populations de Rhizobium meliloti indigène. Journal canadien de microbiologie 35 : 737-740. https://doi.org/10.1139/m89-120

21. Bromfield, E.S.P., Barran L.R et Prévost D (1989) La fréquence d'occurrence de Rhizobium meliloti indigène dans les nodules de plantes cultivées au champ est-elle liée à la compétitivité intrinsèque ? Biologie et biochimie des sols 21(4) : 607-609. https://doi.org/10.1016/0038-0717(89)90137-5

20. Barran, L.R. et Bromfield E.S.P (1988) Les sondes de gènes symbiotiques s'hybrident à des plasmides cryptiques de Rhizobium meliloti indigène. Journal canadien de microbiologie 34 : 703-707. https://doi.org/10.1139/m88-119

19. Thurman, N. P. et Bromfield, E. S. P (1988) Effet de la variation au sein et entre les espèces Medicago et Melilotus sur la composition et la dynamique des populations indigènes de Rhizobium meliloti. Biologie et biochimie des sols 20 : 31-38. https://doi.org/10.1016/0038-0717(88)90123-X

18. Bromfield, E.S.P., Thurman N.P., Whitwill, S.T. et L.R. Barran (1987) Plasmides et efficacité symbiotique de types de phages représentatifs de deux populations indigènes de Rhizobium meliloti. Journal of General Microbiology.133 : 3457-3466. https://doi.org/10.1099/00221287-133-12-3457

17. Lewis, D.M., Bromfield E.S.P et L.R. Barran (1987) Effet de la résistance à la rifampicine sur la compétitivité nodulante de Rhizobium meliloti. Journal canadien de microbiologie 33 : 343-345. https://doi.org/10.1139/m87-059

16. Bromfield, E.S.P., Sinha I.B et Wolynetz, M.S. (1986). Influence de la localisation, du cultivar hôte et de l'inoculation sur la composition des populations naturalisées de Rhizobium meliloti dans les nodules de Medicago sativa. Microbiologie appliquée et environnementale 51:1077-1084. https://doi.org/10.1128/aem.51.5.1077-1084.1986

15. Bromfield, E.S.P., Lewis D.M., et L.R. Barran (1985) Plasmide cryptique et résistance à la rifampine chez Rhizobium meliloti influençant la compétitivité de la nodulation. Journal de bactériologie; 164: 410-413. https://doi.org/10.1128/jb.164.1.410-413.1985

14. Bromfield, E.S.P (1984) Variation de la préférence pour Rhizobium meliloti au sein et entre les cultivars Medicago sativa cultivés dans le sol. Microbiologie appliquée et environnementale 48: 1231-1236. https://doi.org/10.1128/aem.48.6.1231-1236.1984

13. Bromfield, E.S.P (1984) La préférence pour les souches de Rhizobium meliloti par les cultivars de Medicago sativa cultivés sur gélose. Journal canadien de microbiologie.30 : 1179-1183. https://doi.org/10.1139/m84-184

12. Sinha, R, Bromfield, E.S.P et Peterson, E (1984) Application de l'immuno-diffusion à l'identification de Rhizobium meliloti en compétition pour la nodulation sur Medicago sativa. Antonie van Leeuwenhoek. 50 :155-160. https://doi.org/10.1007/BF00400176

11. Bromfield, ESP et Kumar Rao, JVDK. (1983). Des études sur les Rhizobium spp. à croissance rapide et lente. cajanus cajan et Cicer arietinum nodulant. Annals of Applied Biology.102 : 485-493. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1983.tb02719.x

10. Bromfield, E.S.P., Stein, M. et White, R.P. (1982). Identification de souches de Rhizobium sur des gradients de concentration d'antibiotiques. Annals of Applied Biology 101 : 269-277. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1982.tb00822.x

9. Stein, M, Bromfield, ESP et Dye, M (1982). Une évaluation d'une méthode basée sur la résistance intrinsèque aux antibiotiques pour identifier les souches de Rhizobium. Annals of Applied Biology 101 : 1261-1267. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1982.tb00821.x

8. Bromfield, ESP et Roughley, RJ (1980). Caractérisation des rhizobiums isolés de nodules de Glycine max localement adaptés cultivés au Nigeria. Annals of Applied Biology 95 : 185-190. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1980.tb04737.x

7. Bromfield, E.S.P. et Jones, D.G. (1980). Un marqueur de souche chez Rhizobium trifolii basé sur l'absorption du rouge Congo. Recherche microbiologique, 135: 290-295 (anciennement : Zentralblatt für Bakteriologie, Parasitenkunde, Infektionskrankheiten und Hygiene.).

6. Bromfield, E.S.P. et Jones, D.G. (1980). Études sur l'occupation par double souche des nodules et la capacité compétitive de Rhizobium trifolii sur le trèfle rouge et blanc cultivés dans le sol et la gélose. Annals Applied Biology 94 : 51-59. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1980.tb03895.x

5. Bromfield, E.S.P. et Jones, D.G. (1980). Etudes sur la tolérance acide de Rhizobium trifolii en culture et dans le sol. Journal Applied Bacteriology 48 : 253-264. https://doi.org/10.1111/j.1365-2672.1980.tb01224.x

4. Bromfield, E.S.P. et Ayanaba, A (1980) L'efficacité de l'inoculation du soja sur sol acide en Afrique tropicale. Plante et sol. 54 : 95-106. https://doi.org/10.1007/BF02182002

3. Roughley, R.J., Bromfield, E.S.P., Pulver, E.L. et Day, J.M. (1980). Compétition entre espèces de Rhizobium pour la nodulation de Glycine max. Biologie et biochimie des sols.12 : 467-470. https://doi.org/10.1016/0038-0717(80)90081-4

2. Bromfield, E.S.P. et Jones, D.G. (1979). La capacité compétitive et l'efficacité symbiotique de mutants résistants aux antibiotiques doublement marqués de Rhizobium trifolii. Annals Applied Biology 91: 211-219. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1979.tb06492.x

1. Jones, D.G. et Bromfield, E.S.P (1978). Une étude de la capacité compétitive des mutants streptomycine et spectinomycine de Rhizobium trifolii en utilisant diverses techniques de marqueurs. Annals Applied Biology 88 : 448-450. https://doi.org/10.1111/j.1744-7348.1978.tb00738.x

Installation de recherche

960, avenue Carling
Ottawa, ON K1A 0C6
Canada

Expertise

Langue

Anglais