Dr. Dan Thompson

Image Dan Thompson
Chercheur scientifique, feux de forêt

Dan Thompson travaille comme chercheur scientifique sur les feux de forêt au Service canadien des forêts depuis 2011 et comme professeur auxiliaire au Department of Renewable Resources de l'Université de l'Alberta depuis 2013.  Ses recherches portent sur la propagation et les impacts des feux de friches boréaux en utilisant un cadre de physique environnementale.  Il est membre du Groupe de travail sur les dangers d'incendie, chargé de réviser et de mettre à jour les modèles opérationnels de prévision des incendies de forêt du Canada.

Dan est le co-responsable scientifique du projet de feu expérimental de Pelican Mountain, financé par l'Alberta Wildfire Management Branch de Wabasca, en Alberta.  Le projet a donné lieu à deux grands feux expérimentaux de couronne (2015 et 2019) et à de nombreux feux expérimentaux plus petits pour étudier les impacts du traitement du combustible sur le comportement du feu et les impacts écologiques associés.

Dan est le responsable des applications pour la mission WildFireSat, une mission satellitaire canadienne de surveillance des feux de forêt, dont le lancement est prévu en 2024-25. 

L'intérêt qu'il porte à l'application de ses recherches et à la science des feux de forêt en général s'étend à sa formation et à sa désignation en tant qu'analyste du comportement des feux certifié au niveau national, où il fournit des projections numériques du comportement et de la propagation des feux aux équipes de gestion des incidents des organismes de gestion des feux. Parmi ses déploiements notables, citons Fort McMurray 2016, Kamloops (Colombie-Britannique) 2017 et le parc national de Prince Albert 2018.

Recherche et / ou projets en cours

I am a research scientist in the Canadian Forest Service, Natural Resources Canada, and specialize in the hydrology of disturbed landscapes, including fire and reclaimed oil sands mining sites. 

Énoncés de recherches/projets

Working on soil-vegetation-water relationships in upland reclamation environments with Brad Pinno at the CNRL Horizon site.

Activités professionnelles / intérêts

Membre du groupe de travail en formation du Canadian Interagency Forest Fire Centre.

Membre du comité consultatif FPInnovations du Wildfire Operations Research Group.

Prix et études

Diplômes:

Doctorat en sciences hydrologiques, Université McMaster, 2012.

B.Sc. spécialisé en sciences environnementales et de la Terre, Université McMaster, 2006.

Prix:

Nommé un des deux examinateurs les plus remarquables en 2014, Revue canadienne de recherche forestière.

Bourse du Programme de formation scientifique dans le Nord, Canadian Polar Commission, 2009.

Bourse d'études supérieures Alexander Graham Bell, CRSNG, 2008.

Bourse d'études supérieures - M, CRSNG, 2006.

Principales publications

  1. Thompson, D.K.; Simpson, B.N.; Beaudoin, A. 2016. Using forest structure to predict the distribution of forested boreal peatlands in Canada. Forest Ecology and Management. doi:10.1016/j.foreco.2016.03.056.
  2. Thompson, D.K.; Schiks, T.J.; Wotton, B.M. 2016. Fuel size impacts on carbon residuals and combustion dynamics in masticated woody debris. Forest Ecology and Management. doi:10.1016/j.foreco.2016.03.029.
  3. Thompson, D.K., Studens, J. Krezek-Hanes, C., Wotton, B.M. 2015. The impact of root exclusion on duff moisture and fire danger. Canadian Journal of Forest Research 45: 978-986. doi:10.1139/cjfr-2014-0397.
  4. Schiks, T.J., Thompson, D.K. Wotton, B.M. 2015. Short-term effects of mastication on fuel moisture and thermal regime of boreal fuel beds. Canadian Journal of Forest Research 45: 867-876. doi:10.1139/cjfr-2014-0431.
  5. Thompson, D.K.; Baisley, A.S.; Waddington, J.M. 2015. Seasonal variation in albedo and radiation exchange between a burned and unburned forested peatland: implications for peatland evaporation. Hydrological Processes 14: 3227–3235. doi:10.1002/hyp.10436.

Affiliations

Professeur associé de l'Université de l'Alberta et chercheur pour le Western Partnership for Wildland Fire Science.

Associé de recherche au Fire Management Systems Laboratory de l'Université de Toronto.

Langue

Anglais