Debra L. Moreau, Ph. D.

Image Debra Moreau
Chercheuse scientifique

Debra Moreau est entomologiste et son programme de recherche appliquée est axé sur l’identification et la biologie des insectes nuisibles nouveaux et envahissants et sur la lutte contre ceux-ci. Il porte également sur les vecteurs des maladies végétales d’importance économique, comme les virus et les petits fruits. À l’heure actuelle, le laboratoire utilise des technologies conventionnelles et plus récentes, telles que des outils moléculaires pour l’identification des espèces et le dépistage des virus, et des SIG et la télédétection pour la cartographie des paysages.

 

Recherche et / ou projets en cours

  • Répercussions à court et à long terme des virus de la vigne sur le rendement de la vigne et la qualité des fruits, en mettant l’accent sur les hybrides
  • Distribution et répercussions du phylloxéra et des principaux ravageurs émergents et envahissants des vignobles, et lutte contre ceux-ci
  • Collaboration et co-occupation d’un laboratoire de protection des végétaux avec Perennia Food and Agriculture Inc.
  • Stratégies de lutte contre la drosophile à ailes tachetées
  • Utilisation d’une approche de biovigilance pour relever les défis de la lutte antiparasitaire à long terme en agriculture
  • Compréhension des principaux insectes ravageurs d’importance économique et de leurs ennemis naturels dans la culture commerciale du framboisier en longues cannes

Énoncés de recherches/projets

Les travaux de recherche sont axés sur l’identification et la biologie des insectes nuisibles nouveaux et envahissants, sur la lutte contre ceux-ci et sur les vecteurs des maladies végétales qui ont une importante incidence économique, comme les virus. À l’heure actuelle, le laboratoire utilise des technologies conventionnelles et plus récentes, telles que des outils moléculaires pour l’identification des espèces et le dépistage des virus, et des SIG et la télédétection pour la cartographie des paysages.

Activités professionnelles / intérêts

  • Coresponsable du réseau de la biovigilance côtière
  • Représentante du réseau de la biovigilance côtière au sein du groupe de travail national sur la biovigilance
  • Coprésidente du réseau Femmes en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (FeSTIM) d’AAC
  • Membre du comité directeur du Comité national des femmes du gouvernement du Canada
  • Représentante d’AAC au sein du Groupe de travail canadien sur les insectes nuisibles des petits fruits, appuyé par le Programme de réduction des risques liés aux pesticides d’Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Membre du Comité des pratiques de gestion exemplaires de la Grape Growers’ Association of Nova Scotia
  • Membre du Comité de recherche et de développement sur le raisin et le vin de la Commission de développement de l’industrie vinicole de la Nouvelle-Écosse

Prix et études

1996 - B. Sc. (biologie, avec distinction) Université Acadia (Wolfville, Nouvelle-Écosse)

1999 - M. Sc. (biologie) Université Acadia (Wolfville, Nouvelle-Écosse)

2006 - Ph. D. (biologie) Université Dalhousie (Halifax, Nouvelle-Écosse)

2015 - Les recherches sur le dépérissement des fraisiers ont été reconnues par l’adoption de la résolution no 2074 à la 62e législature de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse, le 11 mai 2015, par l’honorable Keith Colwell.

Installation de recherche

32, rue Main
Kentville, NS B4N 1J5
Canada

Affiliations

  • Membre de la Société d’entomologie du Canada
  • Membre de la Société entomologique acadienne
  • Membre de l’Entomological Society of America

Language

Anglais