Fourrage et bouef

Fourrages

Réduire les impacts environnementaux, accroître la productivité et améliorer le secteur des fourrages et du secteur laitier

  • Le Centre possède une expertise diversifiée en matière de fourrage, qui comprend la génétique, la biologie moléculaire, la biochimie, la pathologie, l’écophysiologie, l’agronomie, la microbiologie et la valeur nutritive, ainsi que la science du sol.

  • Expertise axée sur la gestion des sols, l’interaction sol‑plante‑air, l’agriculture de précision, l’agrométéorologie, la gestion de l’eau et la modélisation.

Des solutions efficaces

  • Élaborer et mettre en œuvre un ensemble intégré de pratiques agronomiques pour la production du tout premier fourrage au monde spécifiquement adapté aux besoins des vaches taries. La production de fourrages pauvres en potassium et riches en chlorure peut minimiser l’utilisation de sels anioniques dans les rations de vaches taries et réduire le risque de fièvre de lait, un trouble métabolique représentant des pertes d’environ 33 millions de dollars par an. Cette innovation est utilisée par un grand nombre d’intervenants.

  • Élaborer un ensemble de pratiques agronomiques pour produire des fourrages riches en glucides non structuraux.

.