Centre de recherche et de développment de Kentville Infographique

CRD Kentville Infographique
La description de cette image suit
  • Centre de recherche et de développment de Kentville (Kentville, Nouveau Écosse)
  • Établi en 1911
  • Le CRD de Kentville, un site participant au programme des pesticides à usage limité, mène des essais expérimentaux en vue de trouver des solutions potentielles aux problèmes causés par les ravageurs recensés par les producteurs

  • 1 Station satellite Ferme Expérimentale de Nappan, Amherst Axée sur la gestion des fourrages et du bétail

  • Personnel total: 98

  • Comprend: 26 scientifiques

  • Les recherches portent sur:
    • La production primaire
    • La mise au point de matériel génétique
    • L'entreposage après la récolte
    • Les attributs et la salubrité des aliemnts et sécurité
    • La lutte antiparasitaire intégrée
    • La phytopathologie
  • Appuie 5 stratégies scientifiques sectorielles
    • Horticulture
      • Mettre au point de nouvelles variétés cultivées de petits fruits pour optimiser les techniques de production primaire, accroître les rendements et réduire les pertes

        • Qualité sensorielle

    • Agroalimentaire
      • Des recherches sont menées afin de trouver des possibilités liées:

        • aux produits phytochimiques bénéfiques pour la santé utilisés dans les cultures horticoles;

        • à l’atténuation de la contamination microbiologique;

        • à l’étude d’antimicrobiens naturels d’origine végétale et bactérienne

        • à la mise au point de technologies post récolte pour préserver la qualité des fruits et légumes

    • Résilience de l’écosystème agricole

      • Établir, faire le suivi et intégrer des stratégies de gestion des cultures pour :

        • optimiser les intrants agricoles;

        • améliorer la productivité des cultures;

        • améliorer la qualité du sol et de l’eau;

        • gérer les éléments nutritifs présents dans les terres humides;

        • réduire l’incidence des organismes nuisibles;

        • atténuer les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux changements climatiques

    • Fourrages et bouef

      • Développer du matériel génétique et utiliser de nouvelles technologies pour comprendre l’interaction fourrages ruminants à l’échelle moléculaire et sur le plan métabolique ainsi que l’incidence de celle-ci sur l'efficacité des systèmes de production

    • Biodiversité et bioressources

      • Améliorer la productivité, la qualité et la résilience des cultures de petits fruits et des fruits de verger en déterminant les sources de variabilité génétique pour favoriser l’amélioration génétique

      • Modifier le paysage pour accroître les populations de pollinisateurs afin de favoriser la productivité du secteur agricole